L’importance des vacances n’est plus à faire, mais nous devons tout de même avouer que les temps ont bien changé. Ce n’est plus tous les parents qui peuvent prendre 2 semaines de vacances consécutives au milieu de l’été. Certains travaillent sur des horaires atypiques et d’autres ne peuvent tout simplement pas coordonner leurs vacances avec leur conjoint. C’est certain que l’idéal est d’avoir plus d’une semaine tous ensemble, mais quoi faire si ce n’est pas possible?

L’important, c’est d’avoir quelques jours pour décrocher. Nous sous-estimons souvent le besoin de vacances et de décrocher que peuvent éprouver nos enfants. Ils vivent continuellement entourés de stimulation et à une vitesse grand V. Ils sont bousculés dans le temps, rebondissant d’une activité à une autre. Un peu comme nous, au fond. Donc, d’avoir quelques jours où les responsabilités seront mises de côté leur fera le plus grand bien.

Le fait de prendre une pause de notre quotidien est essentiel pour les enfants. Et contrairement à ce que nous pourrions penser, les enfants ne demandent pas de grandes sorties hors de prix. Loin de là! Pour eux, une journée à la plage publique à jouer dans l’eau et à faire des châteaux de sable sera grandement appréciée et remplie de rire. Vous n’avez pas besoin d’investir une somme démesurée pour leur faire plaisir. Une randonnée en forêt, une nuit de camping dans la cour arrière, un feu avec des guimauves, un pic nic dans un nouveau parc sont toutes des idées d’activités qui feront le bonheur de votre marmaille.

L’important est de prendre le temps d’être avec eux. D’être disponible totalement, physiquement et mentalement avec lui. Pour ce faire, ce sont souvent les petites activités qui sont les meilleures. Visitez le site internet de votre ville et des villes avoisinantes, ils regorgent d’activités gratuites et ce, de jour comme de soir. Que ce soit un festival, la projection d’un film ou encore un spectacle; vous y trouverez certainement une activité qui plaira à votre famille.

Pour certains enfants, ne plus avoir la même routine peut s’avérer difficile. C’est pour cette raison que vous devriez essayer de garder certains moments inchangés. Si votre enfant fait une sieste dans l’après-midi, il peut être important de maintenir celle-ci. Si votre enfant vit de l’anxiété, faire un calendrier des semaines à venir peut devenir indispensable. Du moins, vous pourriez faire un horaire visuel le matin pour la journée à venir. Il peut être rassurant pour votre enfant de pouvoir s’y référer.

Mais le plus important ; ralentissez. Gardez-vous du temps pour ne rien faire. Gardez-vous du temps pour faire voler un cerf-volant, pour regarder les nuages en formes d’animaux, pour jouer avec vos enfants. Mais aussi pour vous reposer, prendre soins de vous. Pour créer de nouveaux souvenirs, avoir de grands fous rires, des journées remplies de plaisirs. Voilà ce que je vous souhaite pour l’été.

Magalie Lebrun, Éducatrice spécialisée, conférencière et coach familial – www.magalielebrun.com – magalie@magalielebrun.com