J’ai eu la chance d’essayer de nouveaux produits avec fdmt et j’étais très excité de pouvoir apporter de nouveaux jeux dans mes ateliers de stimulation du langage en garderie. Je me suis rapidement rendu compte que l’engouement était partagé 😊 ! Changer de jeux régulièrement aide beaucoup les enfants à rester motivés.

fdmt m’a envoyé deux jeux : dans ma valise et MimiQ. Ces deux jeux sont pour les enfants de 4 ans et plus. J’ai joué à plusieurs reprises avec les enfants et voici ce que j’en ai pensé.

Dans ma valise : Les enfants ont adoré le thème du voyage ! Il me redemande souvent d’y jouer. Nous avons pu travailler la mémoire, la prononciation de nouveaux mots, ajouter des adjectifs à notre vocabulaire… ce jeu est vraiment riche en possibilités !
Je n’ai pas l’habitude de regarder les instructions quand j’ai un nouveau jeu, j’aime l’adapter aux enfants avec qui je joue. Dans ce cas, j’ai vu les belles petites cartes de Passe Port et certains avaient beaucoup d’intérêt pour elles et d’autre absolument pas. Avec ceux qui étaient intéressés, nous avons eu de belles discussions sur les différents pays, leur distance avec le Canada, le climat, les animaux qui y vivent… nous choisissions une destination puis nous partions en voyage ! On répétait ensemble : je pars en voyage et j’apporte… J’étais contente de voir que les objets représentés étaient du vocabulaire souvent insolite, ludique et nouveau pour les enfants. Selon les capacités des enfants, je leur montrais entre 3 et 4 images, une à la fois, je les cachais dans la valise puis ils devaient essayer de se rappeler du plus d’images possible. J’étais agréablement surprise de voir à quel point ils s’amélioraient d’un jour à l’autre. Je vous recommande ce jeu !

MimiQ : Ce jeu est un véritable coup de cœur pour moi et les enfants étaient définitivement intrigués par cette petite boîte avec l’image d’un enfant qui fait des grimaces! Pour jouer, vous devez faire des demandes à votre partenaire en imitant une grimace. Le but du jeu est de récolter le plus trio de grimaces identiques.
La plupart des enfants que je vois ne savaient pas faire un jeu de cartes ou n’avaient pas les capacités motrices de les tenir alors on a dû improviser. Pour certains, on jouait à jeu ouvert. Pour d’autres, je montrais les cartes une à la fois et on faisait les grimaces ensemble. Certaines grimaces sont très faciles alors que d’autres sont difficiles, ce qui permet aux enfants de faire un effort, mais tout en vivant des succès! Il était difficile pour certains enfants de faire des grimaces assez simples alors je vais définitivement continuer d’y jouer!
Ce jeu est un de mes préférés maintenant ! Je vous le recommande grandement !

Myriam Thibault
Intervention en petite enfance
B.A. Psychologie